société

Vous êtes ici

Al-Qaeda wants to mentally colonize French Muslims, but faces a wall of disinterest. But if it can get non-Muslim French to be beastly to ethnic Muslims on the grounds that they are Muslims, it can start creating a common political identity around grievance against discrimination.

Personne ne veut voir que la plus grosse fabrique à soldats d'Al Qaeda sur notre territoire, c'est la PRISON. Personne n'a compris que la France n'a pas basculé en 2015, mais il y a dix ans déjà, lors des émeutes. Personne ne veut voir que nous vivons encore les conséquences lointaines de l'immense humiliation coloniale et post-coloniale, et que vos leçons de "civilisation" et de "liberté d'expression" sont de ce fait inaudibles pour certains de ceux qui l'ont subie et la subissent ENCORE.

This is a dangerous moment. Anti-Muslim prejudice is rampant in Europe. The favoured target of Europe’s far-right – like France’s Front National, which currently leads in the opinion polls – is Muslims. France is home to around 5 million Muslims, who disproportionately live in poverty and unemployment, often in ghettoised banlieues. This incident should rightfully horrify, but it will now undoubtedly fuel an already ascendant far-right.

Here's a theory. Terrorists aren't offended by cartoons. Not even cartoons that satirise the Prophet Muhammad. They don't care about satire. For all I know they may not even care about the Prophet Muhammad.

Ils espèrent aussi que la colère et l’indignation qui emportent la nation trouvera chez certains son expression dans un rejet et une hostilité à l’égard de tous les musulmans de France. Ainsi se creuserait le fossé qu’ils rêvent d’ouvrir entre les musulmans et les autres citoyens.

The Story Of Stuff est un petit film d'une vingtaine de minutes qui retrace toute la chaîne de production des objets de consommation courante --de l'extraction des ressources naturelles, jusqu'aux usines de recyclage. Se regarde facilement (si on comprend l'anglais) et donne à réfléchir sur les (graves) limites du système actuel.

Catégorie: 

Article écrit en réaction au billet de Yann, Fumeur pénitent ou vivre tue.

Et maintenant, l'avis d'un non-fumeur, qui --Ô surprise ! Ô stupeur et tout le tremblement-- n'est pas trop d'accord... Eh quoi ! Vous n'alliez tout de même pas penser que je vous laisserais mariner béatement dans votre consensus auto-congratulationnel ? Que nenni, mais alors mille fois nenni !

Catégorie: 

Pages

S'abonner à RSS - société