Blog - Archives 16 janvier 2006

Vous êtes ici

1 articles

Malgré la progression constante des valeurs de la civilisation moderne partout dans le monde, il demeure évident que les instincts les plus sauvages et les plus violents restent et resteront toujours présents au coeur de chaque être vivant. Même dans le cadre le plus policé qu'on puisse imaginer, même dans un décor parfaitement anodin, totalement inoffensif en apparence, la violence la plus crue peut éclater avec une brutalité inimaginable en une fraction de seconde. La loi de la nature ne peut être niée, et elle est sans pitié pour les faibles.

Catégorie: