Blog

Vous êtes ici

140 articles

Fait peu connu du public occidental, le Japon est le deuxième plus grand producteur de musique au monde, juste après les États-Unis. Une production gigantesque et foisonnante, principalement destinée aux Japonais évidemment, et largement dominée par de la pop commerciale assez peu intéressante. Mais il est possible, avec un peu de chance, de tomber sur des petites perles.

Catégorie: 

Petit coup de pub pour le blog de VinX, qui s'est fendu, il y a quelques jours, d'un billet consacré à Dead Can Dance, groupe que j'apprécie tout autant que lui.

Après avoir lu ce billet, j'ai eu envie de réécouter ce groupe, que j'avais laissé de côté depuis quelques temps.

Et après avoir réécouté ce groupe, j'ai eu envie de le faire découvrir à celles/ceux qui ne le connaissent pas...

Catégorie: 

Voilà, c'est juste pour dire que je viens de mettre en ligne une nouvelle galerie, peuplée de photos des feux d'artifice de clôture des Fêtes de Genève de cette année (ça fait beaucoup de "de" à la suite, mais tant pis). Ces photos ont été prises il y a à peine une heure. Si c'est pas de l'exclu, ça ! Si ça se trouve vous y étiez aussi et vous n'êtes même pas encore rentré !

Comme d'habitude, ça se passe dans la galerie. Pour info, les photos que j'ai prises sont des expositions de 3 secondes en moyenne.

Catégorie: 

Morceaux choisis...
principalement extraits de l'album Forever, 1993

Voici une petite sélection de morceaux du groupe, principalement extraits de leur album Forever, le plus représentatif de leur style. Deux morceaux "saignants" : Adrift et Clear. Un morceau très calme, le magnifique Far Away. Et les deux morceaux restants, Everywhere et Beautiful Friend (tiré de l'album Loved), sont un peu entre deux (plutôt tranquilles quand même).

Catégorie: 

Golden Boy
in Motherland, 2000

J'aime beaucoup cette chanson. La voix douce-amère de Natalie Merchant, qui n'est pas sans évoquer Tori Amos (toutes proportions gardées). Le léger crescendo musical. La ligne de percussions/guitare, la discrète section de cordes. L'ambiance générale, douce et paisible. Et le texte, surtout la fin, qui me semble éviter l'attaque ou le mépris, mais est, au contraire, empreinte d'un détachement serein et généreux : tu peux briller de tous tes feux, Golden Boy, je te laisse ce rôle, mon chemin est autre.

Catégorie: 

de Peter Weir,
USA, 1998

Première version d'un article que j'ai écrit pour la brochure du Ciné-Club de l'Université de Genève, dans le cadre d'un cycle consacré au thème de l'Utopie. Le cycle se déroulera entre octobre et décembre 2005, et la brochure n'est pas encore parue. La version finale de mon article ne devant pas excéder 6'000 caractères, elle sera sensiblement plus courte, mais restera très semblable sur le fond.

Catégorie: 

Mon dernier coup de coeur musical s'appelle Swandive, et c'est également une découverte légèrement surprenante dans la mesure où il s'agit d'un groupe suisse (malheureusement dissoud après deux albums), adepte d'un chill out situé quelque part entre Massive Attack et Fading Colors (ou encore Dido, pour la voix). Leurs deux albums studios (Intuition, 1998, et Anyone On The Air?, 2000) recèlent quelques perles, dont (sur le premier) une très belle reprise de "Losing My Religion" de R.E.M., que vous pouvez écouter en cliquant sur le lien ci-dessous... (Flash requis)

Catégorie: 

Pages