Corée du sud : La loi du “nom réel” sur Internet est anticonstitutionnelle

Vous êtes ici

Imposer aux gens qui s'expriment sur le web d'utiliser leur véritable identité ne résout aucun problème et en introduit de nouveaux, comme le montre l'exemple de la Corée du Sud : moins de 1% de diminution des commentaires malveillants, réduction de la liberté d'expression et de la sphère privée, augmentation massive des tentatives de piratage des sites qui doivent désormais stocker les données personnelles des gens, coûts importants pour les sites, application à deux vitesses de la loi, etc.

Ajouter un commentaire