Vous êtes ici

Le chateau ambulant

Vous êtes ici

de Hayao Miyazaki
Japon, 2004

Je pense qu'il s'agit du film le plus inégal de son auteur. Le plus onirique également. Délaissant la logique rationnelle au profit d'une logique symbolique, plus vivante et personnelle, le scénario est d'une grande richesse thématique, mais il souffre d'une trop grande liberté que s'accorde Miyazaki. Plusieurs retournements de situation font bifurquer l'histoire assez brutalement, et l'on a parfois l'impression que tout ce qui a été construit par le film jusque là est soudain balayé d'un revers de main, sans qu'on y revienne. Le final, une authentique queue de poisson (difficile à avaler), est une déception telle qu'on en vient à se demander sérieusement s'il ne relève pas d'une féroce ironie de la part de son auteur. Techniquement parlant, le film se révèle tout aussi inégal. Il s'ouvre sur des plans à l'animation étonnamment saccadée (pour un film du studio Ghibli), et l'on se prend, à divers moments du film, à y percevoir des faiblesses techniques inattendues. Mais cela n'empêche pas certaines scènes (nombreuses) d'être d'une beauté époustouflante. Tout cela pour dire que Le chateau ambulant n'est certainement pas, à mon avis, le meilleur film de Miyazaki. Mais que l'on ne s'y trompe pas : cela reste un film de Miyazaki, avec tout ce que cela implique d'inventivité, d'humour et de poésie. Et s'il est vrai que les premières minutes du film ne convainquent qu'à moitié, le spectateur se retrouve, malgré tout, rapidement happé par cet univers à la fois étrange et familier. Le chateau ambulant recèle des scènes d'apesanteur onirique, de poésie surréaliste ou d'humour mignon qui sont autant de véritables perles que l'on voit rarement au cinéma. Le résultat s'avère aussi bancal et brinquebalant que l'étonnant chateau qu'il met en scène, et il mérite tout autant le détour.

Commentaires

Portrait de Hauru
Hauru

Film epoustouflant, eclatant de couleurs... A classer dans les incontournables de Miyazaki avec Princesse Mononoke et le Voyage de Chihiro :-)

Ajouter un commentaire