Tous les textes du site sont © CEL2 2001. Toute reproduction, même partielle, est formellement interdite sans le consentement de CEL2.

Quelles mesures ont été prévues pour les cas d'extrême urgence ?

Toute considération d'ordre scientifique ou philosophique mise à part, la question que tout un chacun se pose lorsqu'il est mis en présence d'une forme de vie apparemment intelligente et radicalement autre est : "Est-ce dangereux ?". En d'autres termes, est-on absolument certains que le luc2 ne présente pas le moindre risque à un degré ou un autre ?

Par mesure de prévention, le CEL2 a pris contact et travaille en étroite collaboration avec plusieurs laboratoires militaires et plusieurs centres de recherches d'armement ABC (atomique / bactériologique / chimique) de pointe. Un prototype de missile anti-luc2 a été testé au début du mois sur un atoll du Pacifique. Les essais ne sont pas encore entièrement concluants (et ne pourront probablement jamais l'être tant que la nature véritable de luc2 ne sera pas connue avec certitude), mais la recherche progresse à grands pas.

Les Etats-Unis prévoient de voter d'ici quelques jours un nouvel amendement concernant leurs forces armées, dont l'équipement devrait s'enrichir très prochainement de missiles sol-luc2, air-luc2 et peut-être même mer-luc2. La plupart des autres nations suivent avec intérêt cette percée technologique, et certaines se sont d'ores et déjà déclarées intéressées pour en équiper leurs propres forces armées.

Dans le cas (que nos experts qualifient pour l'heure de "furieusement improbable") où le luc2 se révèlerait susceptible de mettre en péril l'avenir de l'humanité, soyez assurés que tous les moyens seront mis en oeuvre pour le renvoyer d'où il vient (où que ça puisse être).

Pour l'heure il suffit de noter que le moyen le plus efficace pour affaiblir le luc2 consiste simplement à ne pas lui répondre. à compléter

Retour à la page principale