Vous êtes ici

féminisme

If you scoff at the parallels I’m drawing, you need to question why. Because the disparity here is directly related to gender, and being a girl is used as an insult more often than it’s celebrated. Look at the advert that caused a stir at this year’s Super Bowl, Always’ #LikeAGirl campaign, in which adults asked to “run like a girl” and “throw like a girl” did some floppy and flailing parody of those actions—and then young girls, not yet taught to doubt themselves and their bodies, ran and threw with graceful strength and confidence.

Que peut-être, quand on dit que le vrai truc important c’est l’égalité des salaires, et qu’il faut commencer par ça, peut-être que justement il faut commencer par l’autre bout des choses. Peut-être que le jour où on arrêtera d’apprendre à nos gosses qu’il y a des couleurs, des jeux, des métiers pour filles et des pour garçons, peut-être que quand on commencera à accepter les féminins de mots traditionnellement masculins, peut-être que quand on arrêtera de rire grassement à la blague d’un pote qui commente pas méchamment pour rire les cuisses d’une fille qui passe dans la rue, peut-être que quand on aura mené ces combats ô combien dérisoires, d’eux-mêmes, sans révolution, les gens se mettront à payer les femmes du même salaire que les hommes.

S'abonner à RSS - féminisme