Vous êtes ici

Tôkyô Godfathers

de Satoshi Kon
Japon, 2003

Satoshi Kon est un jeune réalisateur qui est en train de construire une oeuvre originale et nettement à part dans le cinéma d'animation japonais actuel. Après Perfect Blue (thriller psychologique démontant le monde du spectacle japonais et les problèmes identitaire d'une jeune chanteuse) et Millenium Actress (une actrice à la retraite nous retrace sa vie, où la frontière entre réalité et fiction n'est jamais nette), et avant sa série télévisée Paranoia Agent, voici Tokyo Godfathers. Trois SDF, marginaux et atypiques, découvrent le soir de Noël un bébé abandonné dans une poubelle. Ils décident de recueillir le bébé et de partir à la recherche de ses parents, afin de comprendre la raison de cet abandon. Voilà formée une étonnante famille de substitution (un alcoolo pour père, un travesti pour mère, une ado fugueuse pour soeur), qui va vivre mille aventures rocambolesques, durant cette nuit où tout semble possible. Ne laissez pas les préjugés sur l'animation japonaise vous empêcher de découvrir ce film. Il est à la fois drôle et poignant, original et intelligent, magnifiquement réalisé, dessiné, animé et interprêté. L'ambiance nocturne de Tokyo est restituée avec un réalisme impressionnant (recherche sur les couleurs et luminosités), et d'autant plus intéressant qu'on ne voit pas tous les jours cette ville du point de vue des marginaux (SDF, immigrés, petits travailleurs, etc). A voir absolument !

Ajouter un commentaire